Bilan de compétences gratuit ? On vous dit tout…

Les bilans de compétences sont-ils gratuits ? Il s’agit là d’une question intéressante, car oui et non.

En soi, le bilan de compétences n’est pas gratuit, car il faut payer le prestataire qui vous accompagne. Toutefois, il est le plus souvent pris en charge par votre CPF (Mon Compte Formation), car le bilan de compétences est considéré comme une formation.

Le CPF est votre compte personnel de formation, il est créé automatiquement lors de votre entrée sur le marché du travail. Ce compte concerne les salariés du secteur privé, les agents du service public, les professionnels non-salariés et les demandeurs d’emploi.

 

Si vous êtes salarié

Si vous êtes salarié à plein temps vous cumulez, en général, un montant de 500€ par an sur votre CPF. Cette somme peut être cumulée pendant 10 ans jusqu’à un plafond de 5000€, entièrement mis à la disposition de vos formations, dont le bilan de compétences.

Si vous faites partie des salariés considérés comme « non qualifiés » vous recevez 800€ par an et cela se cumule jusqu’à 8000€.

Pour connaître le montant que vous avez cumulé, vous pouvez vous rendre sur le site Mon Compte Formation et vous créer un compte ou le consulter si vous en avez déjà un.

Si vous êtes salarié à temps partiel, vous accumulez tout de même des fond sur votre CPF, toutefois, ils sont calculés proportionnellement à votre temps de travail.

 

Faire votre bilan de compétences sur votre temps de travail

Il est possible que dans le cadre du plan de formation, votre entreprise vous encourage à faire un bilan de compétences. Dans ce cas, c’est votre employeur qui se charge de financer cette formation et il peut également choisir l’organisme de formation mais rien ne se fait sans l’accord du salarié.

De plus, aujourd’hui, les entreprises disposent d’un budget annuel réservé à la formation. En faisant la demande auprès de votre employeur, vous pourriez bénéficier de ce budget et ne pas avoir à débourser d’argent pour votre bilan de compétences.

 

Si vous êtes au chômage

Si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle Emploi propose des aides individuelles à la formation, des AIF.

Vous pouvez faire la demande de cette aide si « vous avez un ou plusieurs financements mais qui ne prennent pas en charge la totalité des frais pédagogiques de votre formation » ou si « Aucun financement ne peut prendre en charge les frais pédagogiques de votre formation ».

Naturellement, il faut être inscrit à Pôle Emploi pour faire la demande de cette aide. Cette démarche se fait alors par le biais de votre conseiller Pôle Emploi ou sur la plateforme Kairos.

 

Si vous n’avez pas assez de fond sur votre CPF

Il est possible que vous soyez entièrement éligible au bilan de compétences mais que, malheureusement, votre solde CPF ne soit pas assez élevé. Pour cela, vous pouvez solliciter Pôle Emploi et leur Aide à la formation individuelle, comme nous en avons parlé dans la partie précédente.

L’AIF pourrait alors venir en complément pour financer le reste de votre formation.

Cependant, si vous n’êtes pas inscrit sur Pôle Emploi, il vous faudra régler le restant de la formation par vos propres moyens.

 

Si vous êtes en situation de handicap

L’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) peut également intervenir dans le financement des bilans de compétences. Pour favoriser le retour à l’emploi ou l’insertion professionnelle des personnes handicapées, les AGEFIPH proposent une aide financière permettant de financer un bilan.

Il faudra alors faire une demande de subvention auprès de cet organisme qui pourra financer votre bilan sur dossier, que vous soyez salarié ou non.

 

Pour conclure

Il est important de savoir que le CPF fait partie du droit à la formation, c’est un droit dont tout salarié dispose. Grâce aux récentes réformes de la formation, les salariés souhaitant effectuer un bilan de compétences n’ont plus à en notifier leur employeur, ce qui accorde en plus de la gratuité de ce bilan, une liberté considérable.

Comme nous venons de la voir, la plupart du temps, vous n’aurez rien à payer pour effectuer un bilan de compétences, c’est pourquoi on entend souvent parler de bilan de compétences « gratuit ».

Article rédigé par Ana Rodrigues, étudiante en psychologie.