Comment financer mon bilan ?
De nouvelles possibilités simplifiées et rapides

Une prise en charge facile !

La réforme de la formation professionnelle s’est mise en place progressivement depuis 2019. Elle ouvre de nouvelles possibilités simplifiées et rapides de prise en charge de votre bilan de compétences.


Vous êtes SALARIE :

L’utilisation du CPF (Compte Personnel de Formation) est désormais recommandée pour financer votre bilan de compétences.

Pour cela, retrouvez vos droits à la formation sur Mon compte formation

Une fois votre compte validé, cette plate-forme vous indiquera la démarche à suivre et l’ensemble des modalités d’inscription.

Retrouver notre offre de Bilan de Compétences sur le site Mon Compte Formation


Vous êtes DEMANDEUR D’EMPLOI

Pôle Emploi reste votre interlocuteur privilégié. En complément /ou non de votre CPF, votre bilan de compétences peut être pris en charge via votre espace personnel sur la plateforme Kairos.


Vous êtes AGENT DE LA FONCTION PUBLIQUE

Votre Bilan de compétences peut être pris en charge par vos services sous réserve d’obtenir l’accord de votre direction.


Vous êtes dirigeant, travailleur indépendant, agriculteur, artisan, commerçant

Votre Bilan de Compétences est pris en charge via votre Fonds de formation.

Pour toutes précisions sur les modalités de prise en charge, n’hésitez pas à nous consulter

 

15

ans
d’experience

750

clients ont trouvé
leur voie

2

consultants
à votre disposition

4.6/5

niveau de
satisfaction client

Ai-je
besoin d’un bilan
de compétences ?

Pourquoi faire
un bilan
de compétences ?

Comment
financer
mon bilan ?

« Mon travail est ma passion, je ne pensais pas trouver de nouvelles compétences. Finalement, je me suis laissée guider par mon conseiller : très à l’écoute, il m’a aidé à prendre confiance, à croire en moi et à réussir ! »

Stéphanie, 42 ans.

« Depuis 2-3 ans, je me disais qu’il était temps que je change. Je n’arrivais pas à me définir sur un secteur, j’avais une saturation des contraintes dans mon travail. Il empiétait sur ma vie privée, ma vie de famille. Le bilan de compétences m’a ouvert de nouvelles perspectives. »

Jean-Philippe, 47 ans.

« J’ai été licencié lors d’un plan social. Un bilan de compétences m’apparaissait pour ceux qui voulaient changer d’emploi. Moi, j’aime mon métier, qu’est-ce que ça peut m’apporter ? Au début, c’était une période pour me laisser le temps de choisir plus tard. Finalement, cela m’a confirmé que je ne devais pas changer de métier mais j’ai assez pris confiance pour m’installer en tant qu’indépendant. »

Patrick, 40 ans.

« Installée dans une routine, j’en avais assez de mon travail. Si je n’avais pas fait de bilan de compétences, j’aurai juste cherché un nouveau boulot, sans me poser de questions. Aujourd’hui, je me rends compte que je serai allée dans le mur. »

Marie, 36 ans.

Modéliste indépendant pour la haute couture parisienne durant 25 ans, j’ai souhaité rejoindre un milieu plus porteur de sens. Accompagné dans cette réflexion par un conseiller Dynam IRH, j’ai rejoint un établissement pour personnes âgées depuis 2 ans, où j’exerce des fonctions d’aide aux personnes tout en poursuivant une formation diplômante.

Luc, 50 ans, ancien modéliste.

Je tenais à vous remercier de m’avoir permis d’effectuer mon bilan dans votre structure. Votre accompagnement a été parfait. Vous ne donnez pas les réponses à nos questions mais vous nous donnez les clés pour qu’on puisse les trouver nous-même. Je n’hésiterai pas à vous recommander !

Mélanie, 29 ans, ouvrière horticole.

J’ai été suivi par Frédéric Bernier durant la phase de création de mon entreprise. Il m’a aidé durant toute cette étape, de l’approfondissement de mes objectifs jusqu’à l’élaboration d’un budget prévisionnel. A l’écoute et lucide sur mon secteur d’activité, il a su me conseiller avec professionnalisme et sincérité. Ma société se porte à merveille aujourd’hui.

Claire, 30 ans, Graphiste indépendante.